53 Dans Pilote/ Voyage

J’ai été porté disparu à l’âge de trois ans.

J’ai été porté disparu à l’âge de trois ans

J’avais hérité du tricycle rouge (plutôt rouille) que mes frères : Denis et Daniel, de 4 et 6 ans plus vieux que moi, avaient déjà enfourché, voir battu, plus qu’à son tour. Bref, après quelques couches de peinture en canne, Tremclad antirouille couleur rouge pompier, j’avais l’impression de monter une Ferrari Daytona 1971

(ou, pour les pointilleux, une 365 GTB/4). Vous allez vite vous rendre compte que j’aime les « chars ».

hot wheels

Mais ne mélangeons pas les catégories de mon blogue tout de suite, ça viendra bien assez tôt. On vivait au milieu d’un parc de maisons mobiles et, de me retrouver à 4 rues de ma maison, représentait pour moi l’autre bout du monde. Très vite j’ai voulu voir plus loin, savoir comment on vivait ailleurs.
Je roulais à .000002 km/heure pour me retrouver pratiquement dans un autre pays. Étant le 3e d’une famille de 3 gars, quand je partais à l’aventure, ma mère ne me laissait pas porter mes habits du dimanche. Faux velours noir, trop raide qui donne l’impression qu’on étouffe du col et de la ceinture, vous vous souvenez? C’était mon menu vestimentaire dominical. Mais pour l’épopée cycliste, je portais ce qui avait déjà été un kit A pour mon frère Daniel…transformé ensuite en kit B pour mon frère Denis et métamorphosé en kit C pour Bibi. Un kit pour aller se « scratcher » les genoux sur l’asphalte. Une fois que j’étais au loin, c’était l’aventure, la liberté, j’étais Don Quichotte! Mais une histoire est toujours aussi bonne que la qualité de son vilain.

Éviter la mort

Le gardien du quartier était un vieux bourru qui n’aimait pas vraiment les enfants. Moi, dans ma recherche de l’Eldorado, j’ai eu le malheur de fouler sa rue sur le dos de ma rutilante monture. Comme dans un western spaghetti de Sergio Leone le temps a ralenti.

disparu

 

 

 

On voyait passer les rouleaux de poussière, on pouvait très bien entendre le vent…et le son strident de ma roue d’en avant mal huilée.disparu

Tel un jeune bambi, j’approchais de mon prédateur candidement, comme si tout le monde-il-est-gentil.disparu

Arrivé devant sa maison, j’ai entendu un bruit de chaise berçante, je me suis tourné vers mon bourreau et je l’ai aperçu qui tenait sa chaise à bout de bras, feignant de me la casser sur le peu de dos que mon manque d’âge m’avait laissé. Pris de panique, j’ai abandonné ma Ferrari (à ne jamais faire les jeunes, au grand JAMAIS sous menaces de représailles italiennes. Pas de cannolis pour le dessert, basta!) et j’ai couru jusqu’à la maison. En me voyant sur le pâs de la porte, pris de panique, la première chose que ma mère a dit c’est : My god, j’pensais jamais qu’une face pouvait contenir autant de morve!

Après le nettoyage facial d’usage agrémenté de mes back vocals de sanglots en canon, ma mère me passa un interrogatoire serré. Et puis….Clic! Les fils se sont touchés.
Je n’avais, je n’ai et je n’aurai (ok, je sais que ça sonne Cabrel) vu ma mère dans cet état. Une lionne en manque de viande, une furie assoiffée d’hémoglobine, une diabétique dans un chocolat favori. Elle a fait le trajet chez-nous-chez-mon-bourreau en moins de temps à pieds qu’une véritable Ferrari Daytona 1971! Elle a eu la décence de ne pas entrer dans la maison de « Rockin’ chair Chucky ». Mais à la force de sa voix, j’ai cru voir des bardeaux de toit sortir de leur « socket ». Comme dans toutes les belles discussions de sourds ou de vieux couples, les deux se sont mis à parler en même temps, un par-dessus l’autre, sans s’écouter. Résultat? Le lendemain on déménageait. Je vous avais dit que j’aimais les voyages!

 

Dites-moi comment vous avez aimé. Je veux m’améliorer. En échange, je vous donne un indice de mon prochain « post »:

J’ai vu son p’tit Témis!

Témis

…et j’ai failli y laisser ma peau.

 

Crédit photo à la une : Sebastian Pichler Unsplash

Vous pourriez aussi aimer

53 Commentaires

  • Reply
    line
    19 décembre 2016 at 7 h 11 min

    salut richard,
    pour t avoir côtoyé un peu dans les pires chauffards, je t aie trouve tellement sympathique avec ta face de rire sans pince, tu m as séduite ! (ben dans le terme sympa ) j ai lue ta tite histoire de disparition et seulement en quelques lignes ,tu m as fais voyager jusqu ’ à l autre bord de la rue avec ton ti -bicycle rouge la cheveux dans le vent, la face peine de morve ,pis ton ti habit! . je me suis fais mon ti court métrage donc bravo ! moi j embarque en autant qu on aille pas trop vite hahahah !!

    felicitation a toi et je vais te relire c est certain !!

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 9 h 25 min

      Merci Line,
      Je te réserve un autre beau voyage (?) que je devrais mettre en ligne vendredi. (en principe).

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 25 min

      Merci Line!

  • Reply
    Brigitte Fortin
    19 décembre 2016 at 8 h 11 min

    Comme je suis heureuse de savoir que tu va continuer à écrire. J’ai adoré lire ton livre. Tu es inspirant, continu dans cette voie, tu ajoute du bonheur dans notre vie. Ton style nous permet de rigolé à fond. Je t’imagine bien chevauchant ta bécanne.
    Brigitte xx

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 24 min

      Haha! Merci Brigitte, c’est gentil!

  • Reply
    Jean-Pierre Clairoux
    19 décembre 2016 at 8 h 22 min

    Étant fortuné de ton amitié je connais déjà ton sens arristique ainsi que ron style litéraire, reste donc aux autres à te découvrir, je te souhaite qu’ils soient nombreux. Longue vie à ton blog!

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 24 min

      Merci le voyageur!

  • Reply
    CMG
    19 décembre 2016 at 8 h 23 min

    J’adore 🙃

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 24 min

      Merci CMG!

  • Reply
    Jean-René
    19 décembre 2016 at 9 h 28 min

    Bravo Richard!

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 23 min

      Merci J-R!

  • Reply
    Daniel Bro Turcotte
    19 décembre 2016 at 9 h 51 min

    Je confirme l’histoire à Richard pour avoir vue la mama en panic cette journée la mais raconté avec ta plume m’a fait rire et revivre ce bon moment.. au fait t’a ramené la ferari à maison ?

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 23 min

      Oui mais j’ai lu quelque part qu’une Ferrari à trois roues, ça vaut moins cher pas mal…

  • Reply
    La mouche
    19 décembre 2016 at 10 h 30 min

    Pas celle d’une oie mais, belle plume tout de même…

    -Faux velours noir, trop raide qui donne l’impression qu’on étouffe du col et de la ceinture (J’aurais aimé une photo)

    -Comme dans un western spaghetti de Sergio Leone le temps a ralenti. (J’aurais aimé l’audio d’Ennio Morricone, 2-3 notes;)))

    Je vais reviendre te lire! Good job Biatch!

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 22 min

      T’es trop fort pour la ligue! J’assimile tes notes et le prochain « post » sera en odorama.

  • Reply
    Lise Grenier
    19 décembre 2016 at 11 h 40 min

    J ai adoré ton blogue très bon pour une première.

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 21 min

      Merci Lise, c’est encourageant!

  • Reply
    Patrick
    19 décembre 2016 at 12 h 32 min

    Excellente histoire. J ai ri plusieurs fois. Love et content pour toi, ton blog !
    Longue vie a tout cela et hate a la prochaine histoire. A plus le morveux 😂

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 16 h 21 min

      Merci Pat, désormais, je n’écris jamais sans avoir une boite de kleenex à portée de nez.

  • Reply
    Chantal Renaud
    19 décembre 2016 at 16 h 56 min

    Salut Richard, j’ai adoré 🙂 C’est tellement bien écrit que j’ai pu t’imaginer sur ta  »Ferrari » et voir ta mère fâchée Hahahhaha!!! 🙂

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 20 h 01 min

      Merci Chantal, les gens qui aiment les « chars » se reconnaissent.

  • Reply
    Benoit Paquette
    19 décembre 2016 at 17 h 50 min

    Wow ! … que dire de plus …je continuerai a te lire…Merci Richard et ton livre (que je savais pas) sera mon prochain achat de livre que je lirai a mes prochaine vacances …au bord de la mer 🙂

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 20 h 00 min

      Merci Benoit. Tu sais que t’as juste à cliquer pour avoir le premier chapitre gratuit, direct dans ton écran, BAM!

  • Reply
    Philippe Huard
    19 décembre 2016 at 18 h 28 min

    Tout blond sur la photo, c’est truqué? J’ai toujours pensé que tu étais roux!

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 19 h 59 min

      Je ne suis pas roux de partout…si tu veux tout savoir!

    • Reply
      Patrick Langlois
      20 décembre 2016 at 19 h 38 min

      Salut Philippe. Tu pourrais me dire comment tu as fait pour mettre ta photo sur ce blog

      • Reply
        Richard
        21 décembre 2016 at 17 h 25 min

        Get a room!!!!!! lol

  • Reply
    Manon
    19 décembre 2016 at 18 h 44 min

    Beau blogue Richard! Très hâte au prochain texte! Au plaisir de te lire! 😉

    • Reply
      Richard
      19 décembre 2016 at 19 h 58 min

      Merci Manon, bien hâte de te présenter mon prochain article!

  • Reply
    Joanne turcottr
    19 décembre 2016 at 20 h 26 min

    Salut couzz!!

    C’est toujours agréable de lire tes histoires et je savais pas que ma tante se fâchait comme ça lol mais je me souviens de la maison au parc des maisons mobile. Lâches pas c’est super!!

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 25 min

      C’est la seule fois ou elle s’est fâchée…(not!)
      Joyeuses fêtes! xx

  • Reply
    Nathalie Gaudet
    19 décembre 2016 at 20 h 37 min

    Salut beau petit blondinet! J’ai apprécié ton texte…savais pas ça que tu avais habité un parce de maisons mobiles…pour moi c’était au 4070 que tu étais né! J’aime le rythme, les allusions, ton sens de l’humour! Lâche-pas xx

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 24 min

      Merci belle brunette! Joyeux temps des fêtes à toi, Chris et vos mousses! xx

  • Reply
    Martine Lessard
    19 décembre 2016 at 20 h 46 min

    Contente de te lire, c’est hot, surtout que ton prochain déménagement de ti-gars te mène sûrement tout près de chez nous…à suivre…raconter d’une façon à faire revivre mes souvenirs😊…Déjà hâte au prochain

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 23 min

      Merci Binne! Qui sait, tu sera peut-être l’héroïne de mon prochain « post »… 🙂

  • Reply
    Gaetan l'cousin
    19 décembre 2016 at 23 h 07 min

    Salut Richard, bien agréable de te lire… le cousin lointain…du far far nord ouest de l’ïle ….!!

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 22 min

      Merci the west-end guy!

  • Reply
    Sophie
    20 décembre 2016 at 3 h 06 min

    Excellent!! Trop court!!! Ça se lit en un clin d’oeil!! Déjà hâte au prochain texte!!

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 20 min

      Merci Sophie. J’essaierai d’allonger pour les prochains. lol

  • Reply
    Denise
    20 décembre 2016 at 5 h 40 min

    En te lisant Richard ça m’a fait pensée à ma fille. Et raconté comme tu l’as fait on peut s’imaginer les images.

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 25 min

      Merci Denise, c’est gentil!

  • Reply
    Nadine Filion
    20 décembre 2016 at 9 h 39 min

    Richard, félicitations pour ton beau blog… et ta super histoire! Toi, mon conseiller de « écoute ton coeur et ta voix », je vais te donner un conseil à mon tour: ta prochaine carrière, tu dois la mener en écriture et sur la scène, en stand up comic. On attend depuis trop longtemps que tu fasses ton coming out! Ton humour est à la fois piquant, délirant, imagé et tellement chaleureux. Au passage, on tombe en amour avec… ta mère: vive la Lionne qui défend son petit… morveux! Bravo, Richard, j’attends avec impatience ton prochain blog! xoxo
    P.S. Joyeuses Fêtes à toi et à ta petite famille! x0x0x

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 22 min

      Merci Nadine, venant d’une plume comme la tienne, ça me fait doublement chaud au coeur! Joyeuses fêtes à toi, ton chum et tes supers voisins aussi. xx

  • Reply
    Francine
    20 décembre 2016 at 21 h 07 min

    Je ne te connait pas mais je vais apprendre à mieux te connaître en te suivant sur ton blog. Bonne route! Hate de te lire!

    • Reply
      Richard
      21 décembre 2016 at 17 h 21 min

      Merci Francine. Tu ne perds rien pour attendre! lol

  • Reply
    Nathalie Bourassa
    22 décembre 2016 at 8 h 54 min

    Étant une adepte du Reader’s Digest (juge-moi pas, mon déficit d’attention auto-diagnostiqué ne me permet pas de lire des histoires trop longues!), ton genre m’interpelle littéralement! Avec ton humour et tes habiletés de communicateur, tu réussis à décrire une situation anodine en histoire captivante et pour moi, ça relève d’un pur talent de raconteur! Je suis mordue! Continue. Je te vois écrire une chronique quotidienne sur les petits aléas de la vie.

    • Reply
      Richard
      27 décembre 2016 at 9 h 38 min

      Merci Nat, c’est très gentil. J’aime beaucoup faire ça. Au plaisir!

  • Reply
    Jos
    22 décembre 2016 at 15 h 10 min

    Bravo Rick!!
    Très belle plume, sois fier de ce que tu accomplis continu de nous faire sourire 😃 À quand le prochain …

    • Reply
      Richard
      27 décembre 2016 at 9 h 37 min

      Merci Jos, je prépare une playlist 2016, ensuite je vous emmène en Abitibi…sexy han?

  • Reply
    Denyse Léonard
    25 décembre 2016 at 0 h 53 min

    Tu m’as accroché avec ton histoire. Mais je suis rester sur mon appétit. J’aurais aimé un dévelopment sur la confrontation de la lionne et de l’ours, style National Geographic en slowmo avec le sang, la bave et la poussière en background. Peut-
    être ni étais-tu pas. Puis j’aurais aimé savoir comment le bolide est revenu au garage. Comment s’est-il fait que vous êtes déménagé si vite. Des détails svp, du dévelopment svp. Décrit moi ton boureau.

    J’aime ton style et espère te relire bientôt. Juste donne moi des protéines.

    • Reply
      Richard
      27 décembre 2016 at 9 h 35 min

      lol, Merci pour les commentaires Denyse, j’en prend bonne note. Tu es du genre à avoir de l’appétit comme lectrice, j’aime ça! Je te prépare un billet pour très bientôt.

  • Reply
    Nancy
    3 janvier 2017 at 19 h 05 min

    Merci Richard, trop bon, j’en aurais pris plus long 😉

    • Reply
      Richard
      3 janvier 2017 at 21 h 39 min

      Merci Nancy! Je ferai plus long la prochaine fois. 🙂

    Laisser un commentaire