4 Dans Pilote

Autos de collection, musique et Nick Mason!

Autos de collection, musique et Nick Mason!

Je vous disais que j’aime Nick Mason, le batteur du groupe de musique Pink Floyd. Pourquoi?
Parce que comme moi, il aime les autos. Il ne fait pas juste les aimer, il les aiiiiiiiime! Pas étonnant, son père qui réalisait des films documentaires sur la course automobile courait sur une Bentley 4,5 litres et ça a donné la piqure à Nick très jeune.

Il participera d’ailleurs à cinq reprises aux 24 heures du Mans.
La première auto de collection de Nick Mason fut une Austin Seven de 1927. Comme il passait son temps à la réparer, il s’en ai acheté une autre en guise d’assurance. Puis, il est passé aux Aston Martin (les Anglais aiment les Anglaises). Il a participé à plusieurs courses célèbres à bord de ces bolides.
Sa collection compte plus de quarante autos de compétition dont plusieurs ont couru les 24 heures du Mans avec, à l’arrière du volant les meilleurs pilotes au monde. Tous ses bolides sont bien au chaud dans les hangars d’un ancien aérodrome du Royal Air Force.
OK Richard, on veut connaître tes bébés!

Liste des autos de Nick Mason

Une Panhard de 1901

nick mason autos
Une Bugatti T35 de 1927 (qui, comme Eric Lapointe, roule à l’alcool 😉

nick mason autos
Quelques vieilles Aston Martin
Plusieurs modèles des années trente dont une Alfa Romeo 8C

nick mason autos
Deux Maserati, dont une 250 F, 1957 (voiture de Grand Prix, dans les deux sens du mot)
Deux Porsche, une 935 K3 et une 962 (couleur ROSE, croyez-le ou non!)

nick mason autos
Une rare et légendaire BRM V16, l’une des trois qui existent
Des Ferrari … Ferrari 1962 250 GTO, (une des 39 fabriquées). Nick a déjà reçu une offre de 35 millions de dollars pour celle-là, il a refusé. De toute sa collection, c’est sa préférée! C’est pour ça qu’elle est au haut de la page…:)
Une 512 Berlinetta Boxer BB/LM
La 312 T3, la Formule 1 au volant de laquelle Gilles Villeneuve remporta le Grand Prix du Canada en 1978.

nick mason autos
Quelques autres beautés qui ont toutes une histoire à raconter.

Et ce qui est cool c’est que, contrairement à d’autres collectionneurs, Nick Mason, lui, il les fait rouler ses bolides. Ils sont tous en parfaite condition et roulent régulièrement sur les circuits. Le gars est tellement « business » qu’il a créé une compagnie, qui loue ses voitures à des clients très VIP ($$$).
Mason à son garage, une équipe de mécanos et un stock considérable de pièces de rechange, comme des moteurs pour sa Maserati 250 F et la Ferrari GTO…ça ne doit pas coûter des peanuts ça! Si vous voulez suivre Nick Mason sur Facebook, il est très actif!

Big money!

D’ailleurs, Paul Durivage écrivait dans La Presse : « Nick Mason est aussi l’expert-conseil du fonds d’investissement IGA Automobile Fund, de Londres, le tout premier fonds à s’intéresser aux véhicules de collection pour en faire des placements. Gordon Murray, designer de la F1 de McLaren, est aussi sur le comité consultatif.
L’investissement minimum dans le fonds fermé de 150 millions US était de 500 000$ et les frais annuels sont de 1,5%. Le fonds promet un rendement annuel de 15% avec la revente des voitures de collection, à sa dissolution, dans six ans. Crissement mieux qu’un placement à terme à la banque du coin!
IGA (pas l’épicerie-là!) estime à 17,5 milliards le marché des voitures rares. Les Ferrari et Mercedes sont en tête de liste avec respectivement le tiers et le sixième de ce marché.
L’indice Hagerty Blue Chip des voitures de collection s’est apprécié de 67% de septembre 2006 à la fin de 2010 tandis que l’indice boursier américain S&P 500 reculait de 5,9%. Les prix sont pimpés par les nouveaux riches des pays émergents comme la Chine et la Russie qui paient des prix records pour les voitures rares, en attendant de voir ce que les marchés boursiers vont faire. »
Quand je vous dis que l’huile à moteur coule dans les veines de la famille. La fille de Nick est mariée au pilote automobile professionnel Marino Franchitti.
Et pour finir, ma première auto c’était une Honda Accord 1985.

auto

Dans ma hatchback, je me sentais comme un pilote de formule 1. Je vous en reparlerai…


Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply
    Denise Villeneuve
    4 avril 2017 at 19 h 17 min

    intéressant ont apprend beaucoup sur l histoire automobile j aime bien

    • Reply
      Richard
      9 avril 2017 at 10 h 28 min

      Merci! N’hésitez-pas à partager… 😉

  • Reply
    Bablofil
    14 avril 2017 at 2 h 52 min

    Thanks, great article.

    • Reply
      Richard
      17 avril 2017 at 9 h 27 min

      Pleasure!

    Laisser un commentaire